AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

29/04/14

Ca y est, le forum a ouvert aujourd'hui ! Quelle bonne nouvelle ! La news à se sujet se trouve ici. Maintenant, le forum est complètement opérationnel et les RP peuvent commencer !

25/04/14

On y est presque ! Tout est quasiment terminé, il ne manque plus que les personnages prédéfinis à terminer. Le forum sera tout beau pour ce week-end *wink*

22/04/14

Nouvelle URL du forum ! On y est presque. Le forum est encre en construction et les partenariats ne sont pas encore ouverts, mais le plus gros du boulot est fait ! Pour les anciens, nous vous invitons à revisiter le site et à vous rafraichir la mémoire. Pour les nouveaux : bienvenue parmi nous ! Le staff vous souhaite un agréable séjour à LA !

18/04/14

Refonte du forum ! Los Angeles renaït de ses cendres, il ne reste plus qu'à rafraichir les posts, quelques prédéfinis, remettre les partenaires à zéro et à faire un nouveau design. Go, go, go !




Partagez | 
 

 Hacker. Ca suffit comme mot non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Illégal
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 24
Localisation : L.A

Carte d'identité
Citation :
Armes : Couteaux
Infos en + :

MessageSujet: Hacker. Ca suffit comme mot non ? Mer 7 Mai - 21:01

Carte d'identité de : Stanley Hacker.
ft.Frankie Snatch - BON-HWA

Nom : HACKER
Prénom : STANLEY
Surnom : La boîte à secret
Date de naissance : 10/03/1993
Age : 21 Ans
Nationalité : Américaine
Métier : Etudiant
Groupe : Citizen
Bienvenue à Los Angeles !


L'habit ne fait pas le moine


Physionomie : On a toujours répété à Stanley que c’était un petit minois. Du haut de ses un mètre soixante dix, ses jambes ne l’emmènent pas si haut dans le ciel mais ont peut dire que c’est un grand avantage pour lui. Il est blanc et sa peau bronze très légèrement. Il n’a jamais aimé particulièrement le soleil. Son visage est fin possédant des yeux bleus clairs qui contrastent avec ses cheveux maintenant blanc. C’est un phénomène assez courant. Lorsqu’une personne subit un choc émotionnel trop fort il peut y avoir des conséquences physiques. Certains sont touchés d’anorexie d’autre perdent la voix. Ici c’est la pigmentation de ces cheveux. Stanley n’a jamais cherché à les cacher ou à les teindre. Il les aime comme ça ou du moins il a appris à les apprécier. Ses cheveux sont coiffés en dreads , peut être pour se rappeler de son assassin, tirés en queue de cheval avec une mèche lisse qui tombe sur son visage.
Sinon le gamin est bien proportionné. Sous ses vêtements se cache un corps svelte, qui ne doit pas dépasser les soixante dix kilos, et qui possède quelques muscles fins, à peine pour se défendre. Les mafieux lui ont toujours dit de ne pas trop se muscler. Peut être avait-il peur qu’un gang le vole ou c’était peut être mieux pour faire l’appât ?  


Style vestimentaire : Comment il se sape ? Ba là ça va être rapide, il n’a pas beaucoup de revenus donc pas vraiment le temps de se fringuer comme il souhaite. Le matin pour aller à l'université il met généralement un jeans amples qui tombent sur son bassin étroit avec un bout de caleçon qui dépasse quelque fois, des basquettes avec des carreaux noirs, un débardeur et la veste typique des étudiants en université en gris, ce qui vient en premier dans son armoire quoi. Surtout sans oublier son sac noir à bandoulière troué de part et d’autre avec du blanco, c‘est plutôt des essais de peinture raté avec des pins de groupe de rock. Quand il va à l’entraînement, ou sur le terrain, c’est jogging gris toujours amples avec ses éternelles débardeur qui dévoilent ses petits bras. Par contre, une fois au calme chez lui, c’est sarouel et pied nus. Quoi de mieux qu’un sarouel pour être à l‘aise ? A l’université il ne l’accepte pas sinon il s’habillerait comme cela tout les jours mais les choses font que tu ne peux pas faire tout ce que tu as envie. Ses sarouel sont souvent de couleur chaude, réconfortante et souvent tachés de peintures également.

Particularités : Les particularités de Stanley sont principalement ses cheveux blancs. Quand les gens le croisent dans la rue, beaucoup d’entre eux le dévisagent, ce n’est pas vraiment commun. Le pire était la rentrée des classes pour le gamin. Toutes les personnes de la classe étaient rétissantes envers lui. Mais bon il avait finit par s’y faire. Sinon pour ses vingt ans il s’est fait percer la lèvre du côté gauche avec un anneau. Sinon c’est tout, sauf ses petites cicatrices de droites à gauche avec les coups ou s’il trouve un tatoueur en ville parce qu’il veut un tatouage  sur le devant de l’épaule.


T'as quoi dans la tête ?


Caractère : Dans sa tête c’est plutôt calme si on omet le fait qu’il a une profonde haine envers ce mec de gang et que l’envie de meurtre l’envahit dès qu’il y pense. Il est plutôt observateur et rêveur malgré ses mecs qui lui ont monté le cerveau. Sa vie d’adulte commence tout juste et il se pose pas mal de questions. On peut dire qu’il est un peu perdu et il aime se réfugier chez lui dans ses pinceaux et ses tableaux de toile avec en fond une musique reggae. Il bouge son corps seul dans son appartement devant ses tableaux on pourrait croire à un artiste ou alors le contraire de ce qu’il est, parce qu’une fois en dehors des murs de son appartement, il est complètement différent. Froid, distant, studieux. Il n’aime pas particulièrement parler avec les autres parce qu’il a beaucoup de chose à cacher. On peut dire en quelque sorte qu’il à une triple vie. Un étudiant calme, un joyeux habitant, et une taupe tueuse.
Il n’est pas tout le temps comme cela heureusement. Ses amis ou plutôt les personnes qui arrivent à l’approcher et qu’il échange une confiance mutuelle, il peut avoir le cœur sur la main et le sourire qui ne veut pas décrocher, c’est un petit con qui aime faire des blagues mais rare sont les fois ou il se retrouve comme cela.

Qu'est-ce qui vous plait à propos de Los Angeles ? Je ne l’ai pas quitté une seule fois, je vois pas pourquoi ça changerai aujourd’hui.
Vous aimez faire la fête ? Pas vraiment en réalité, ou alors juste en rave de temps à autre parce que la nuit sert à traquer l’ennemi.
Êtes-vous du genre à profiter des autres ou êtes-vous plutôt débrouillard ? Tout cela dépend pourquoi. J‘suis plutôt débrouillard dans l‘ensemble mais c‘est vrai que quand je veux quelque chose je met toutes les chances de mon côté. Par contre quand je suis sur le terrain je suis assez fort pour faire ce que je veux des gens.
Sur qui pouvez-vous compter en cas de problème ? Personne, juste sur moi-même. Il n‘y a personne à qui je donnerai ma confiance.
Comment réagissez-vous face au danger ? Cela dépend du niveau du danger. Je peux me défendre avec mes couteaux mais contre une troupe de dix personnes à armes à feux, j‘rapplique.
Vous et la société ? La société ? Ça ne devrait pas exister tout simplement parce qu‘elle ne sert à rien actuellement, ce sont les gangs qui font la loi…
Un secret que vous gardez ? Des secrets, j‘en ai énormément. Mais je ne me confie jamais donc c‘est pas ta petite question qui va me faire marcher ~ Juste, méfie toi d’Hacker…
Qu'est-ce qui vous fait honte ? Quand je rougis ou quand j‘ai tord. Ça me donne envie de me cacher dans un coin comme une minuscule souris.
Avez vous une passion dans la vie ? La peinture. C‘est une chose à laquelle je passe de plus de temps dessus avec la musique raggaeton dans un sarouel, il y a rien de mieux croyez moi….
Avez-vous un but dans la vie ? Avoir ma revanche et tuer Raven Oewe. Et avoir ma licence aussi, c‘est bien.
Il y a quoi dans vos tiroirs ? Mon jet de dix couteaux en argent que je maîtrise à la perfection. Le médecin à dit que j‘avais une bonne vue… Par contre je n‘aime pas réellement les armes à feux. Et dans le fond il y a des tubes de gouaches un peu partout.



Ma vie, mon oeuvre


Huit ans. La famille de Stanley n’était pas vraiment au complet lorsqu‘il avait huit ans. Il n’y avait que son frère, Mike, vingt deux ans, grand, blond clair aux yeux bleus. Le style de gars qui fait fondre toutes les filles. Les frères se ressemblaient et même s’ils avaient un écart d’âge important ils étaient proche, se confiant l’un l‘autre, des secrets d‘enfant, des histoires de contes, des chatouilles, des surprises depuis que leur oncle qui s’occupait d’eux avait disparût à la majorité du grand frère. Comme deux frère inséparables. Mais ils n’étaient pas seuls, il y avait Scott qui vivait avec eux. C’était le meilleur ami du grand frère et l’ « amour » caché de Stanley qui était admiratif devant cet homme. Le genre de mec ténébreux au regard noir.
Stanley n’a jamais su ce qui était arrivé à ses parents et n’en a aucun souvenir d’enfance à part avec son oncle, Mike n’en parlait jamais, même sous les questions du plus jeune. Peut-être qu’il n’était pas prêt à écouter toutes ces histoires…
En ces huit années, son frère lui avait répété continuellement les risques des gangs, de toujours se méfier de tout le monde en dehors de la ville mais également dans la maison. L’ennemi peut-être partout. Mike lui avait également appris à manier les couteaux, car oui, Mike et Scott faisaient partie d’un gang américain et une arme blanche était beaucoup plus facile à porter qu’une arme à feu pour un môme de son âge. A l’époque le gamin n’était pas réellement doué, n’ayant aucun muscles et de petites mains, il avait rapidement mal aux bras. C’est d’ailleurs à cause de cette participation à un gang que les deux tuteurs du plus jeune vivaient dans un appartement minable reculé du centre ville. Ils avaient peur que le gamin soit embarqué dans une troupe de malfrat et qu‘il lui arrive quelque chose. Ils dormaient tout les trois dans un clic-clac troué, les flingues sous les oreillers.
C’était une vie assez monotone, les jours se ressemblaient. Dormir, manger, sortir, école, voler, revenir blesser… C’était le train-train quotidien de la famille. Un quotidien qui n’aurait pas dû se finir comme cela.

Un beau jour, le gang dont faisait partie Mike, organisait une fête d’anniversaire. Un gamin de huit ans, un peu comme Stanley, et pour lui changer les esprits, les deux tuteurs l’emmenèrent avec eux, ça ne lui ferait pas de mal de faire la fête avec des gamins de son âge.
La fête se déroulait dans une maison assez vaste avec un jardin, d’ailleurs le barbecue était déjà allumé. Stanley gambadait comme un fou dans l’herbe avec ses nouveaux amis, il souriait et rares sont les fois où ce gamin avait sourit. Puis vint le moment des cadeaux. Les enfants se mirent tous autours de la table et regardaient le papier cadeau voler dans tous les sens. Ce jour là il y avait bien un cadeau empoissonné, c’était cette voiture qui arracha la clôture en bois et pénétra dans le jardin écrasant quelques membres du gang au passage. Les cris s’élevaient, les mômes courraient dans tout les sens et la troupe ne s’attendait pas à un tel assaut. Il y a eu des coups de feu, beaucoup de coups de feu. Stanley s'était  reculé dans le coin haut du jardin se cachant derrière les arbustes regardant la scène. Il avait peur, il était même horrifié. Les corps tombaient un à un, la sang s’étalait sur la table et les chaises blanches du jardin. Stanley à vu Scott tomber la tête la première s’écrasant dans la pelouse sans bouger son haut troué par une balle. Mike y courut le secoua et hurla en tirant sur ce qu’il pouvait. C’est comme si la scène était au ralenti, c’est comme si la balle qui s’était glissée dans le front du frère était venue lentement, traversant son crâne, avant que le corps inerte de Mike ne s’effondre sur son coéquipier. Stanley voulait crier, mais quand il ouvrit sa bouche, aucun son n’était sorti.
L’horreur ne s’arrêtait pas jusqu’à ce que ce gamin soit touché, lui qui courrait pour se réfugier s’était fait tirer dessus. Après plusieurs minutes, le silence. Le petit mordait sa main et respirait fortement, les larmes roulant sur ses joues. Il releva le visage et vit ce black. Il était jeune avec des dreads brunes, le visage déformé par la haine.
C’est à cette période que Stanley commença ses crises d’asthme. Paniqué comme jamais, l’homme à couleur de peau avait disparût. Il sortit de son buisson et tomba inconscient devant ce tas de cadavre, dans cette marre de sang.

Peu de temps après les flics étaient là et le jeune avait été emmené à l’hôpital. Les hommes de l’Etat voulaient l’interroger sur ce qui c’était passé, sur les enfants qui n’étaient plus là et celui qui avait perdu la vie mais le gamin ne décrocha pas un seul mot. Juste le regard vide vers le plafond. Il n’arrivait plus à dormir non plus, dès que ses paupières se fermaient il voyait le sang, des corps et entendaient les cris. Ses cheveux étaient devenus blancs par la terreur de l’événement.
Que faire d’un gamin sans vie ? Un homme en costard avec des lunettes de soleil avait la réponse. Il entra dans la chambre d’hôpital et s’asseyait sur le lit. Les gamins de son âge sont fort influençables surtout lorsque celui-ci lui propose une revanche, une vengeance. Stanley ne comprenait pas tout à l’époque ce n’était qu’un gamin qui venait de perdre toute sa famille.
Les hommes vêtu de noir l’avait pris à sa charge avec un but précis, une taupe,  s’en servir pour s’infiltrer dans les gangs de Los Angeles et récolter des informations. Les années étaient passées vite, Stanley s’était relevé grâce à sa haine. Une haine qui pulsait dans ses veines comme un loup enragé et qui était entretenue par ces hommes, ils lui montaient la tête contre ce black qui avait tué tout le monde et lui répétait sans cesse que tout les gangs était comme cela. Ils lui avait également appris à manier les couteaux à la perfection et à se battre pour faire face à d’éventuels problème. Le jeune allait tout de même à l’école à côté, il était à l’université en droit parce qu’il n’était pas si con que ça. C’est pendant sa scolarité qu’il avait découvert sa passion, la peinture.
Il avait été mis sur le terrain à dix neuf ans. Première expérience d’un tout petit gang qui venait de se faire.  C’était assez difficile de faire croire d’intégrer un gang quand on ne le voulait pas mais il avait finit par réussir, à croire qu‘il avait le don. Il avait pris des informations comme lors d’un regroupement de membre ce qui permis aux hommes à lunettes de les descendres. Ces mecs étaient peut être de la mafia, Stanley n’en savait rien il voulait qu’une seul chose, la tête de ce mec black.

Au fil du temps et de l’expérience il avait appris à mentir, on l’appelait la boîte à secret pour ceux qui le connaissaient. Il commençait également à fumer quelques trucs illicites, il pouvait s’envoler comme ça.
Il a aujourd’hui vingt et un ans, c’est une taupe parfaite et il a passé un contrat avec ces gars qui le considèrent comme un objet. Ils lui donnent un appartement, sans  aucune charge, contre la tête de Raven.  On lui a fait des recherches sur ce dreadeux qui avait décimé le gang, il était trop jeune à l’époque pour le lire les journaux. Raven Oewe. Qui était sortie de taule depuis deux semaines. Le sang de Stanley bouillait. Et maintenant, il allait faire son coup de maître…

Hell yeah



Pseudo : Ayu
Age : 21 ans
Comment avez vous découvert le forum ? Un gros black ~
Votre avis sur le forum ?Il a l’air pas mal tout comme l’ambiance.
Votre présence sur le forum ?Je pense être assez présente même si je vais avoir des changement dans ma vie irl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 04/05/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Hacker. Ca suffit comme mot non ? Jeu 8 Mai - 8:59

Bienveue toi. ♥

Sympa le personnage, je le trouve... spécial. :3
En tout cas have fun sur L.A, et au plaisir de te croiser. ~

_________________
(underco)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Illégal
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 24
Localisation : L.A

Carte d'identité
Citation :
Armes : Couteaux
Infos en + :

MessageSujet: Re: Hacker. Ca suffit comme mot non ? Jeu 8 Mai - 10:06

Merci beaucoup !
Au plaisir également Nabilla ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
civil
avatar
the little bitch who almost kills people
Messages : 36
Date d'inscription : 30/04/2014

Carte d'identité
Citation : ta gueule et sois heureux.
Armes : mon pied, ta tête, le sol. tu fais le rapprochement ou tu veux un dessin?
Infos en + :

MessageSujet: Re: Hacker. Ca suffit comme mot non ? Jeu 8 Mai - 11:15

Bienvenuuue! :3
J'aime beaucoup ton personnage, le lien qu'il a avec Raven est intéressant 8DD *a hâte de voir les deux persos dans un RP* *ira les stalker*

_________________

une rose de charlie, merci. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
civil
avatar
the one you will never forget
Messages : 78
Date d'inscription : 04/05/2014
Age : 23
Localisation : Los Angeles.

Carte d'identité
Citation : I'm gonna live my life.
Armes : Aucune.
Infos en + :

MessageSujet: Re: Hacker. Ca suffit comme mot non ? Jeu 8 Mai - 11:20

Bienvenue parmi nous !

J'vais pas être originale du tout mais mais j'aime beaucoup ton personnage :3
J'aime bien le visuel choisi aussi, il est mal mal ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illégal
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 24
Localisation : L.A

Carte d'identité
Citation :
Armes : Couteaux
Infos en + :

MessageSujet: Re: Hacker. Ca suffit comme mot non ? Jeu 8 Mai - 12:10

Merci Grace ! Et pas de soucis pour le "stalkage" ;3
Merci beaucoup Leah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
civil
avatar
Messages : 98
Date d'inscription : 22/04/2014

Carte d'identité
Citation : T'aurais pas une clope ?
Armes : Aucune
Infos en + :

MessageSujet: Re: Hacker. Ca suffit comme mot non ? Jeu 8 Mai - 14:44

Hey, encore bienvenue sur le forum !

Laisse moi te dire que ton perso est très intéressant ( et aussi que son style est bien cool, mais ça c'est encore autre chose) ! Une taupe dans un gang, je pense que tu vas avoir pas mal de possibilités à jouer in RP et on va pouvoir s'éclater aussi sur le M!PNJ 8D
Au niveau de l'histoire, je n'ai rien à redire, si ce n'est bon courage pour tuer le monsieur !
En tout cas, ta fiche a été très agréables à lire, tu as un style super fluide et ça passe impeccable o/

Allé, file donc RP, petite taupe

PS: les dreadlocks blanches, c'est la classe o/

Congrats!


Bravo ! Tu as vaincu l'étape de la validation, félicitations ! Tu es désormais un habitant de Los Angeles, un vrai de vrai. Et plus important encore, tu peux maintenant RP ! Eeeet ouais.
Au cas où, voici pour toi une petite visite du forum et ses recoins les plus obscurs. Ces liens devraient t'être utiles.

- Recensement de l'avatar : C'est une étape obligatoire ! Filez donc ajouter votre avatar au bottin !
- Les demandes de rangs : Ça, ça concerne l'espace qui se trouve sous ton avatar. Nous te laissons le choix, tu peux y mettre soit du texte, soit une image. Sois imaginatif, et dis-nous ce que tu veux ! Suis le lien, toutes les informations se trouvent là bas.
- Les fiches de liens : Tu connais sûrement le principe. Elles sont là pour t'aider à mettre de l'ordre dans tes relations. Ces fiches ne sont pas obligatoires mais fortement conseillées, car n'importe quel autre membre peut venir poster dans ton sujet (et inversement, n'hésite pas à en faire de même) pour te proposer un lien.
- Les carnets de bord : De même que les fiches de liens, les carnets de bord ne sont pas obligatoires. Il s'agit d'un simple récapitulatif de RP. C'est simplement pour que tu t'y retrouves !
Pour égayer tes RP et changer un peu, quelques petits bonus sont mis à ta disposition. N'hésite pas à t'en servir, c'est là pour ça !

Passons maintenant à tout ce qui est multimédia !
Dans la partie ordinateur, tu pourras créer ton blog, ouvrir ta boite mail, mais je suppose que tous ces concepts ne te sont pas étrangers. Toutes les informations sont disponibles en cliquant sur le lien ! Même chose pour les téléphones portables. C'est toujours sympa d'échanger des sms avec des potes ou de leur laisser un message sur boite vocale en cas de besoin !

Et bien entendu, il ne faut pas oublier l'hors jeu ! Si tu veux rencontrer les autres joueurs, viens flooder avec nous ! Entre les jeux et le flood, tu n'as que l'embarras du choix ! Tu peux même nous montrer tes talents d'artistes dans la partie des galeries. Ne sois pas timide !

Ça y est, tu sais tout ce qu'il y a à savoir. Surtout, amuse-toi bien ! Et n'oublie pas. Le Magic!PNJ vient voir tout le monde, hue hue hue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hacker. Ca suffit comme mot non ?

Revenir en haut Aller en bas
 

Hacker. Ca suffit comme mot non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» les bugnes comme chez le patissier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Validés-